Financez votre formation

Financement de la formation professionnelle : Tous les dispositifs

Dans le cadre de loi « liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 Septembre 2018, certains dispositifs ont évolué ou disparu. Vous trouverez ci-dessous les différents types de financement existants.

Nous vous conseillons vivement de rencontrer notre chargée relations Entreprises Candidats afin de vous proposer le financement le plus adapté à votre situation et à votre besoin.

Types de financement

Compte Personnel de Formation (CPF)

  •  Mon compte personnel de formation – CPF

Chaque personne dĂšs son entrĂ©e sur le marchĂ© du travail dispose d’un compte personnel de formation. Suite Ă  la rĂ©forme de la formation professionnelle, au 1erJanvier 2019 le compte est abondĂ© de la maniĂšre suivante :

  • Un salariĂ© acquiert 500 €/an dans la limite de 5 000 €
  • Un salariĂ© faiblement qualifiĂ© acquiert 800 €/an dans la limite de 8 000 €

Les heures dorĂ©navant acquises au titre du CPF seront transformĂ©es en € (1 heure = 15 €).

Ainsi si vous avez déjà travaillé, vous avez un compte personnel de formation et pouvez donc utiliser les heures acquises lorsque vous étiez salarié. Pour connaßtre les heures dont vous disposez, il faut vous connecter sur le site  www.moncompteactivite.gouv.fr.(munissez-vous de votre n° sécurité sociale)

Votre compte personnel de formation est mobilisable pour le financement de certaines formations par exemple :

  • Les formations sanctionnĂ©es par l’une des certifications professionnelles inscrite au RNCP ou par une attestation de validation
  • Les formations sanctionnĂ©es par une certification ou une habilitation enregistrĂ©e dans le « RĂ©pertoire SpĂ©cifique » (qui remplace l’inventaire)
  • Les bilans de compĂ©tences
  • Le permis B
  • L’accompagnement Ă  la VAE

Si vous souhaitez utiliser vos euros acquis dans le cadre de votre CPF, l’autorisation de PĂŽle Emploi n’est pas nĂ©cessaire si votre CPF couvre l’intĂ©gralitĂ© de la formation. Toutefois, si vos droits sont insuffisants, il faut vous rapprocher de votre PĂŽle Emploi afin de valider votre projet et mobiliser des co-financement (OPACIF, RĂ©gion, Etat,
).

Dans tous les cas, il est préférable de tenir informé votre conseiller PÎle Emploi de vos démarches. A savoir, pendant votre période de chÎmage votre compte ne sera plus alimenté.

A savoir, les blocs de compĂ©tences appartenant Ă  une certification peuvent faire l’objet d’un financement par le biais du CPF.

Vous pouvez utiliser votre CPF en dehors du temps de travail ou tout ou en partie sur le temps de travail. Dans ces conditions, une autorisation d’absence est à demander auprùs de votre employeur à savoir :

  • Si la formation est infĂ©rieure Ă  6 mois, la demande d’autorisation est Ă  effectuer 2 mois avant
  • Si la formation est supĂ©rieure Ă  6 mois, la demande d’autorisation est Ă  effectuer 4 mois avant

En se connectant au site www.moncompteactivite.gouv.fr, chaque individu peut :

  • Prendre connaissance des heures de formation disponibles sur leur compte
  • ConnaĂźtre les modalitĂ©s de financement de leur formation

Contrat de Professionnalisation

  • Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est une forme d’alternance car il associe des pĂ©riodes de formation et des pĂ©riodes en entreprise. Ce contrat s’adresse Ă  tous les demandeurs d’emploi et sans critĂšres d’ñge.

Le contrat de professionnalisation peut prendre la forme d’un :

  • CDD de 6 mois Ă  1 an pouvant aller jusqu’à 2 ans (selon accord de branche).
  • CDI dĂ©butant par une action de professionnalisation d’une durĂ©e de 6 Ă  12 mois.

Le contrat de professionnalisation permet d’acquĂ©rir :

  • Un diplĂŽme ou un titre Ă  finalitĂ© professionnelle
  • Un certificat de qualification professionnelle inscrit au RNCP
  • Une qualification reconnue dans la convention collective de branche ou figurant sur une liste Ă©tablie par la CPNEF de branche (Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi et la Formation)

L’individu devient salariĂ© de l’entreprise dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Ainsi, la durĂ©e de travail est conforme Ă  la durĂ©e lĂ©gale prĂ©vue par la convention collective du secteur. La formation sera gratuite pour la personne car la formation est financĂ©e via l’OPCO de l’entreprise.

La personne pourra prétendre à une rémunération calculée en fonction de son ùge et de son niveau de diplÎme.

 

Titulaire d’un bac gĂ©nĂ©ral ou d’un niveau infra-bacTitulaire d’un bac technologique, bac pro, BTS, DUT ou licence
A partir  

de 16 ans

55 % du SMIC (soit 836.67 €)65% du SMIC (soit 988.80€)
21 – 25 ans70% du SMIC(soit 1064.86€)80 % du SMIC ( soit 1216.98 €)
26 ans  

et plus

85% de la rĂ©munĂ©ration minimale conventionnelle (SMC) ou 

100% du SMIC 1521.22€)

 

Contrat d'apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier permettant d’accomplir une formation en alternance : acquisition de savoirs gĂ©nĂ©raux, techniques ou professionnels et d’un savoir-faire professionnel. Il vise l’obtention d’un diplĂŽme ou d’un titre Ă  finalitĂ© professionnelle enregistrĂ© au RĂ©pertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Le contrat d’apprentissage est ouvert aux jeunes ĂągĂ©s de 16 Ă  29 ans.

Le contrat d’apprentissage peut ĂȘtre conclu pour :

  • une durĂ©e indĂ©terminĂ©e (CDI) dĂ©butant par la pĂ©riode d’apprentissage Ă©gale au cycle de formation ;
  • une durĂ©e limitĂ©e de 6 mois Ă  3 ans selon la qualification prĂ©parĂ©e.

La durĂ©e de travail comprend le temps de formation. Rupture du contrat : le contrat peut ĂȘtre rompu par l’une ou l’autre des parties pendant les 45 premiers jours (consĂ©cutifs ou non) de formation pratique en entreprise. PassĂ© ce dĂ©lai, le contrat peut ĂȘtre rompu :

  • par accord Ă©crit signĂ© des 2 parties
  • en cas de force majeure
  • de faute grave de l’apprenti
  • d’inaptitude constatĂ©e

Aide Individuelle Ă  la Formation

  • Aide Individuelle Ă  la formation

Si aucun dispositif de financement existant (ceux des collectivitĂ©s territoriales, des OPCO,
) ne peut prendre en charge votre projet de formation, partiellement ou entiĂšrement, rapprochez-vous de PĂŽle Emploi afin d’effectuer une demande d’Aide Individuelle Ă  la Formation (AIF) qui contribuera au financement des frais pĂ©dagogiques de la formation.

Cette prise en charge est envisageable.

CPF de transition professionnelle

  • CPF de transition professionnelle

Le CPF de transition professionnelle est un mode de financement qui a Ă©voluĂ© avec la rĂ©forme de la formation professionnelle. Il Ă©tait plus connu sous le nom du CongĂ© Individuel de Formation – CIF auparavant.

Une ancienneté minimale est requise en qualité de salarié avant le départ en formation :

  • SalariĂ© en CDI : anciennetĂ© d’au moins 24 mois consĂ©cutifs ou non en qualitĂ© de salariĂ© dont 12 mois dans l’entreprise peu importe la nature des contrats de travail successifs.
  • SalariĂ©s en CDD : anciennetĂ© d’au moins 24 mois consĂ©cutifs ou non en qualitĂ© de salariĂ© dont peu importe la nature des contrats de travail successifs au cours des 5 derniĂšres annĂ©es dont 4 mois consĂ©cutifs au cours des 12 derniers mois.

Les contrats suivants ne seront pas pris en compte dans l’apprĂ©ciation de l’ancienneté :

  • Contrats aidĂ©s
  • Alternance (contrat d’apprentissage – contrat de professionnalisation)
  • CDD qui se transforme en CDI
  • Contrat conclu avec un jeune au cours de son cursus scolaire ou universitaire

La gestion de ce dispositif est assurĂ©e par le fongecif pour l’annĂ©e 2019. Pour toute demande de CPF – Transition professionnelle, il vous est conseillĂ© de vous rapprocher du FONGECIF le plus proche de chez vous.

Pro-A

  • Pro-A

La période de professionnalisation a été supprimée au 1erJanvier 2019 pour laisser place à la Pro-A.

Ce nouveau dispositif a pour objectif de permettre au salariĂ© de changer de mĂ©tier ou de bĂ©nĂ©ficier d’une promotion par des actions de formation. Cette action de formation a pour objet d’atteindre un niveau de qualification supĂ©rieur ou identique Ă  celui dĂ©tenu par le salariĂ©.

La Pro A est destinée aux salariés en CDI, en CUI-CDI ou sportifs et entraineurs professionnels en CDD dont la qualification est inférieur au diplÎme licence (niveau II). 

La formation préparée vise :

  • Des diplĂŽmes ou titres Ă  finalitĂ© professionnelle enregistrĂ©s au RNCP
  • Les qualifications reconnues par une convention collective nationale (CCN)
  • Les certificats de qualification professionnelle (CQP)
  • Les certificats de qualification professionnelle interbranche

La Pro A ne peut pas viser la VAE, le dispositif Cléa et les blocs de compétences.

Plan de Développement des Compétences

  • Plan de dĂ©veloppement des compĂ©tences

Le plan de formation laisse place au plan de développement des compétences dans le cadre de la réforme de la formation.

Le plan de dĂ©veloppement des compĂ©tences regroupe l’ensemble des formations choisies par l’entreprise en fonction de ses orientations stratĂ©giques. Ce plan a pour obligation de veiller au maintien de l’employabilitĂ© de ses salariĂ©s et d’adapter leurs compĂ©tences.

Rapprochez-vous de votre employeur pour en connaütre les conditions d’accùs.

OPCO

  • OPCO

Un opérateur de compétences « OPCO » est en charge de collecter les obligations financiÚres des entreprises en matiÚre de formation professionnelle.

Chaque OPCO peur dĂ©finir des rĂšgles de financement qui lui sont propres. Suite Ă  la rĂ©forme de la formation professionnelle, les OPCO interviennent plus spĂ©cifiquement dans l’accompagnement des TPE-PME de moins de 50 salariĂ©s et sur l’alternance (contrat d’apprentissage – contrat de professionnalisation).

En amont

En amont de votre projet de formation, vous pouvez bĂ©nĂ©ficier du CEP (Conseil en Ă©volution professionnelle). En effet, il s’agit d’un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisĂ© proposĂ© Ă  chaque individu souhaitant faire un point sur son parcours professionnel.

Ce rendez-vous peut-ĂȘtre l’occasion de travailler sur un projet d’évolution Ă  savoir une reconversion professionnelle ou la reprise ou crĂ©ation d’activitĂ©. Le CEP est proposĂ© par des conseillers travaillant au sein d’organismes habilitĂ©s :

  • PĂŽle Emploi
  • APEC
  • Mission Locale
  • Cap Emploi
  • OPACIF

Quelle formation pour moi ?

Que vous soyez salariĂ©, entreprise ou demandeur d’emploi, nous avons une formation pour vous. Maintenant que vous connaissez le moyen de financement propre Ă  votre profil, dĂ©couvrez nos divers domaines de formation et notre large choix de formations.

Nos formations sont adaptĂ©es Ă  chaque expĂ©rience, environnement de travail et besoin afin de considĂ©rer l’apprenant dans sa globalitĂ©. La culture d’entreprise sera prĂ©servĂ©e et partagĂ©e via une formation rĂ©ellement personnalisĂ©e.

Nous préparons les apprenants à évoluer rapidement dans un environnement économique, technologique et social en pleine ébullition.

DĂ©couvrez nos formations

Notre organisme vous accompagne

Il est trĂšs important de se sentir accompagnĂ© dĂšs le dĂ©part par votre organisme de formation. Nous rĂ©alisons ensemble un audit de l’existant afin de dĂ©finir vos besoins en tenant compte de vos attentes et de votre situation personnelle et grĂące au positionnement, nous vous proposons un parcours de formation qui prend en compte vos acquis et vous apporte de nouvelles compĂ©tences.

Notre approche pĂ©dagogique privilĂ©gie l’échange d’expĂ©rience, les jeux de rĂŽles et les mises en situations pour favoriser un meilleur apprentissage, ceci afin d’assurer des rĂ©sultats opĂ©rationnels et immĂ©diats : 80% d’exercices pratiques et 20% d’apports thĂ©oriques.

À la suite de chaque formation certifiante (inscrite au RNCP) dispensĂ©e, un accompagnement vous est proposĂ© pour dĂ©finir votre projet professionnel et garantir un retour Ă  l’emploi stable et durable.