Emploi des jeunes : les primes à l’apprentissage prolongées jusqu’à la fin de l’année

Emploi des jeunes : les primes à l’apprentissage prolongées jusqu’à la fin de l’année

Pour maintenir la mobilisation des entreprises en faveur de la jeunesse et pour continuer à favoriser l’embauche des jeunes en apprentissage l’Etat a décidé de prolonger les aides à l’apprentissage jusqu’à la fin de l’année 2021.

Elles resteront ouvertes à tous les niveaux d’études et toutes les tailles d’entreprise.

Quel est le montant de l’aide exceptionnelle ?

5 000 euros maximum pour un apprenti de moins de 18 ans
8 000 euros maximum pour un apprenti majeur

Cette aide s’applique pour la première année de chaque contrat d’apprentissage conclu préparant à un diplôme jusqu’au master (bac + 5 – niveau 7 du RNCP)

À l’instar de l’aide unique à l’embauche d’apprentis, le déclenchement du versement de cette aide exceptionnelle sera conditionné au dépôt du contrat d’apprentissage. Cette aide est sans autre condition pour les entreprises de moins de 250 salariés.

En revanche, pour les entreprises de plus de 250 salariés – soit environ 7 000 entreprises en France -, elle est soumise au respect du quota légal de 5 % d’alternants dans l’effectif. Si ce quota n’est pas atteint en 2021, les entreprises devront rembourser l’aide.

Les autres annonces du 15 mars 2021 : 

  • Prime à l’embauche des jeunes : jusqu’en mai 

L’objectif était “d’accélérer les embauches” des jeunes. Elle sera recentrée en avril sur les salaires inférieurs à 1,6 Smic.

  • Prime Macron

Les entreprises pourront à nouveau verser en 2021 une prime défiscalisée et exonérée de cotisations sociales de :

1 000 euros pour tous les salariés

En savoir plus